Je n'avais pas de phares

Publié le par Claudine Jourdan Gérard

Le Matin 29/6/23

Le Matin 29/6/23

Dès le 25 juin 1923 Seznec parle de ce problème de phares au journaliste de le Dépêche de Brest et de l'Ouest.

Dans le milieu de l'après-midi, conscients que la voiture ne leur permettrait pas d'atteindre Paris avant la nuit, les deux compères cherchent des lampes à culot américain pour leur Cadillac américaine et n'en trouvent pas

La Dépêche de Brest 25 juin 1923

La Dépêche de Brest 25 juin 1923

La Dépêche de Brest 30/6/23

La Dépêche de Brest 30/6/23

"Je n'avais pas de phares" répète-t-il au Commissaire Vidal le 28 Juin. La chose a-t-elle été vérifiée? Ce n'était certainement plus possible un mois après les faits.

Depuis 1908 démarreurs et éclairage des Cadillac étaient électrifiés .

De quels phares parle-t-il? Des phares avant dont les ampoules auraient été grillées ?

Le vendredi 25 mai 1923 vers 20h 30 Pierre Quéméneur et Guillaume Seznec ont toqué à la porte de la boutique de Paul Jeangirard, mercier-quincailler à Houdan, pour trouver une solution à un problème  de feux arrières de la Cadillac qui ne fonctionnaient pas.

Et ils l'ont solutionné en achetant ...une lanterne à vélo
J'imagine bien notre assassin, faisant route de nuit vers la Seine, dans une voiture munie d'une lanterne à vélo, avec à son bord le cadavre de l'ami qu'il vient de trucider!!!

C'est bien de raisonner sur dossier...ça ne nuit pas de se mettre concrètement en situation!!!

Quand on veut noyer son chien...

Lampe à acetylène pour bicyclette.

Lampe à acetylène pour bicyclette.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article